Mannequinat : questions/réponses

Vous souhaitez en savoir plus sur l’univers du mannequinat, les exigences et les tendances ? Dans cet article nous vous répondons aux questions qui nous sont fréquemment posées par les candidats en vous donnant notre vision du métier et les attentes en agence.

Ana O. mannequin Smodels

Quelles sont vos critères de sélection ?

Nous recherchons des femmes et des hommes de plus de 16 ans qui mesurent plus de 1,68 m (pour les filles et 1.75 pour les garçons). Ils faut qu’ils soient photogéniques et qu’ils aient une personnalité, un petit quelque chose en plus qui va faire qu’ils vont attirer notre regard. Nous accordons beaucoup d’importance sur la personnalité, l’assurance, la gestuelle et le regard. Il ne suffit pas de faire plus d’1m70, d’être mince ou élancée, pour percer dans ce milieu. C’est beaucoup dans la personnalité. C’est pourquoi nous souhaitons toujours rencontrer nos mannequins pour échanger avec eux et comprendre pourquoi ils souhaitent accéder à ce métier.

Quelles sont les exigences du métier ?

Cela dépend de la demande on peut recruter un mannequin ayant un beau sourire, une silhouette harmonieuse, une belle peau, de beaux cheveux ou alors ce focaliser sur des personnes à fortes personnalités, un visage ou un style qui se démarque des autres. C’est un métier difficile, accès sur le physique et l’image donc il faut savoir accepter les critiques mais aussi connaître les limites. Les exigences peuvent aller loin pour certaines marques ou agences.

Quelles qualités sont exigées ?

Etre mannequin même si ça fait rêver c’est un vrai travail qui demande d’être professionnel. On croit que c’est facile mais non. Il faut savoir prendre du recul. C’est un métier passion. Tant qu’on a du plaisir à le faire on pourra vaincre les difficultés. La personnalité est vraiment importante. Il faut de la maturité, une force de caractère, la passion du métier, l’intelligence, le professionnalisme. C’est un vrai talent d’être mannequin. Il faut savoir se vendre, se sublimer tout en étant au service du produit.

Quelles sont les valeurs et les normes du mannequinat ?

Il faut être grand, mesurer entre 1,73 m et 1,80 m, c’est l’idéal pour une fille. Mais être grand ne suffit pas.  Il ne faut pas forcément porter du 34 ou du 36, il y a différentes catégories de mannequins et différentes demandes. Mais il faut être en forme, musclée, sportif, et prendre soin de son corps et de sa peau.

Comment ont évolué les critères depuis la création de votre agence ?

Les critères changes en fonction de la demande du client. La tendance actuelle pour un mannequin homme serait un mannequin androgyne par exemple. Mais tout va dépendre de la marque et de ce qu’elle souhaite. La mode évolue, la demande des clients aussi. Et nous devons nous adapter.

Y-a-t-il des critères rédhibitoires ?

La peau. C’est très important, c’est peut être facile à camoufler avec le maquillage ou grâce aux logiciels de traitement de photo mais le client voit toujours le mannequin sans maquillage et nous privilégions un book avec un minimum de photo au naturel. De plus si la personne est vraiment tatouée partout, cela sera dur à camoufler, mais sinon les piercings, les petits tatouages, la couleur de cheveux, on peut assez facilement revenir dessus.

Karim K. mannequin Smodels

Avez-vous une définition précise de la femme/Homme idéal(e) ?

Chaque mannequin a ce “petit truc” qui fait qu’il est unique.

Comment formulez-vous les refus de casting ?

On essaie d’être très diplomate et on prend le temps de leur expliquer les raisons du refus. Si on ne le prend pas, cela ne veut absolument pas dire qu’il n’est pas beau ! Mais tout simplement qu’il ne correspond pas aux critères que souhaite la plupart de nos clients. Bien sûr, cela est difficile à entendre pour certaines candidats qui sont très déçus.

La personnalité compte-t-elle ou essentiellement le physique ?

En premier lieu c’est le physique, mais la personnalité va compter une fois que le mannequin va commencer à travailler. C’est ça qui va faire la différence lors des castings. Le client va en préférer un parce qu’il va avoir des traits de caractères singuliers.

Si une fille est trop maigre, cela pose-T-il un soucis ?

Oui, cela pose en problème, car on veut travailler qu’avec des mannequins en bonne santé. C’est nécessaire pour tenir le rythme de travail imposé par le métier.

Il y a-t-il des tendances chez les mannequins, des styles de physiques qui plaisent plus en ce moment ?

Chez Smodels on recherche avant tout la beauté intemporelle et naturel, mais on remarque néanmoins des tendances suivant les saisons. Tâches de rousseurs, couleurs de cheveux, visages larges/fins… les effets de mode sont de plus en plus éphémères. Actuellement, il est favorable d’avoir « une gueule » des mannequins qui ont une chose en plus que la beauté : un style, une personnalité, un talent, un vécu, une histoire.. un peu à la Cara Delevingne.

Exigez-vous d’eUX un régime précis ?

Non, c’est aux mannequins de se gérer ! Nous conseillons bien évidemment à chacun d’avoir une alimentation saine et de pratiquer du sport régulièrement.

Selon vous le mannequinat a t-il une influence sur la société ?

Oui est notamment via les réseaux sociaux. Ces derniers permettent aux mannequins de développer leurs images tout en la contrôlant et de créer une communauté de fans engagés. Depuis quelques temps, c’est surtout Instragram qui a un impact sur la société et plus particulièrement sur les jeunes filles.